Vers une reprise de nos activités ? Ce ne sera qu’avec votre soutien ! <3

Comme vous le savez bien évidemment, les associations de danse sont, comme beaucoup d’activités, à l’arrêt depuis le 14 mars. Au 11 mai, un certain nombre d’activités ont pu reprendre, avec des recommandations sanitaires adaptées, ou sans, malheureusement, pour beaucoup d’entre-elles.

Les activités dansées n’en ont pas fait partie. La raison est multiple, mais elle est surtout due à un fait structurel, ou plus exactement à une absence : il n’existe pas en France d’union des professions de la danse, ni d’union de toutes les structures de danse. La raison invocable de la « proximité des corps inhérente à la pratique de la danse » est une fausse raison : beaucoup de pratiques peuvent mettre en place un grand nombre d’adaptations, beaucoup de pratiques n’induisent pas la proximité physique et s’il s’agissait d’une vraie raison, on peut compter de manière indénombrable la quantité de professions et activités qui seraient sanitairement à interdire de par la proximité physique ou le partage permanent de grands nombre de points de contacts propices à la contagion (auto-école, travail en open space, travail en usine, salons de coiffure, soins esthétiques, magasins de vêtements…).

Au 11 mai, un Collectif, qui s’est appelé Liberté Action Danse, s’est créé. Ce Collectif veut palier à ce manque, en réunissant l’intégralité des enseignants et structures d’enseignement de la danse pour un même objectif : permettre l’autorisation à la réouverture de nos structures d’enseignement de la danse, ce avec des protocoles de recommandations sanitaires, pour que personne ne se retrouve démuni, à ne pas savoir quoi faire devant ses élèves.

Nos actions jusqu’à présent ont été celles-ci (résumé non exhaustif) :

  • élaboration d’un plaidoyer grand public pour sensibiliser émotionnellement à notre cause.
  • Création d’un groupe sur internet pour les professionnels de la danse en particuliers les enseignants, ainsi que les représentants de structures, y compris les dirigeants d’associations, ou structures bénévoles.
  • Définition du mouvement, élaboration de communiqués pour véhiculer auprès des presses locales, régionales, nationales.
  • Création d’une Pétition « Pour la pérennité de nos structures de danse » dans la suite de nos objectifs.

Pourquoi je raconte tout cela …

Parce que j’ai grand plaisir à être investie dans ce Collectif quasiment dès le début, pour une cause qui me tient à cœur, certes,

Mais SURTOUT,

Car je crois à l’énergie collective 😃 ! Les réouvertures de beaucoup d’activités commencent à s’officialiser pour le 2 juin, et nous sommes en bonne raison de penser que les structures de danse en feront partie. Pour que cela se déroule dans de bonnes conditions, pour que nous soyons entendus, cela marcherait mieux avec vous, avec de petites choses :

→ En signant et relayant la PETITION du Collectif Liberté Action Danse, à destination des Ministères des Sports, Santé, et Culture : Pour la pérennité de nos structures de danse 😃 !

→ En relayant la présentation de notre Collectif et le plaidoyer (signé de moi-même;) ) , (Officiel-Definition+plaidoyer-LAD-19052020), à tous les contacts que vous auriez, susceptibles d’être sensibles à la question. Si vous avez des contacts dans la presse, nous avons différents communiqués de presse disponibles, n’hésitez pas !

→ En suivant et relayant nos informations, nos actions, nos propositions, sur la page facebook Communiqués du Collectif Liberté Action Danse 😃 !

→ Si vous connaissez des enseignants de danse, tout type de disciplines et tout type de structures, même petites, même tout nouveau, merci de relayer : ensemble on est plus forts ! Groupe facebook réservé (attention il faut répondre aux questions).

→ En ajoutant un décors « Liberté Action Danse » / je soutiens les professeurs de danse / je soutiens les structures de danse, sur votre profil facebook (cliquer sur modifier la photo, défiler jusqu’à « ajouter un décors », cherchez les décors Liberté Action Danse.

Nous savons que la situation a pu prendre des tournures plus ou moins faciles ou complexes pour nombre d’entre-vous, et nous restons disponibles pour toute discussion et tout soutien.

Merci pour votre soutien, merci pour le partage de la passion de la danse.

Dansistiquement votre,

Céline Guitou-Cavasa pour l’Association Swing Spirit Pau et le Collectif LAD.

Le 24 mai 2020.

(Logo Bernard Cavasa)